Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Flutter de Google : 2 millions de développeurs, hausse de l'utilisation par les entreprises,
Et révélation d'un nouveau processus de mise à jour du framework

Le , par Stan Adkens

134PARTAGES

11  0 
Google a annoncé les nouvelles améliorations apportées à Flutter dans la mise à jour du printemps 2020. La société en a profité pour annoncer les changements dans l’utilisation par les développeurs de son framework. Selon Google, l'utilisation de Flutter continue de croître rapidement, avec plus de deux millions de développeurs ayant utilisé Flutter au cours des seize mois qui se sont écoulés depuis sa sortie lors de la conférence Google I/O 2018. Ces informations étaient probablement attendues lors de Google I/O 2020, qui était prévue du 12 au 14 mai, que Google a décidé en mars d'annuler complètement à cause de l’urgence sanitaire liée au Covid-19.

Flutter est un framework d'interface utilisateur multiplateforme de Google. C’est l’une des solutions de développement multiplateforme qui gagnent de plus en plus en popularité. Il vous permet d'écrire du code d'interface utilisateur en Dart, qui est ensuite compilé pour créer des applications natives pour Android, iOS et le Web. En plus de cela, il affiche un cycle de développement de rechargement à chaud et est livré avec une variété de widgets prédéfinis (par Google).


Flutter est un framework comme React Native de Facebook et Xamarin de Microsoft, qui permettent également aux développeurs de créer des applications multiplateformes natives. Les solutions multiplateformes permettent de réduire considérablement la durée de travail pour les développeurs et les coûts de déploiement pour les entreprises. Selon l'enquête 2019 de Stack Overflow auprès des développeurs, React Native est la plus utilisée, suivie de Xamarin et de Flutter.

« Près d'un demi-million» de développeurs qui utilisent Flutter chaque mois

Cependant, Tim Sneath, Chef de produit pour Flutter et Dart chez Google, a annoncé la semaine dernière sur le blog Medium de Flutter que le framework d’interface utilisateur est en pleine croissance. Selon Sneath, malgré les obstacles liés à la pandémie de la maladie à coronavirus, qui a obligé les entreprises a dispersé les employés en travail à domicile, l'utilisation de Flutter a augmenté de 10 % en mars par rapport à février. Il a ajouté que Flutter compte désormais « près d'un demi-million » de développeurs qui l'utilisent chaque mois.

La plupart d'entre eux s'appuient sur Windows, 60 % des utilisateurs de Flutter développant sur des PC Windows 10, 27 % sur MacOS et 13 % sur Linux, selon Google. Plus d'un tiers des utilisateurs de Flutter (35 %) travaillent dans une startup, tandis que 26 % sont des développeurs travaillant dans des grandes entreprises, 19 % sont des indépendants et 7 % travaillent pour des agences de design.

Selon Sneath, 78 % des développeurs de Flutter utilisent le canal stable, 11% utilisent la version bêta et 11% utilisent soit dev soit master. L’entreprise a également annoncé que les cinq premières régions d’utilisation de Flutter sont l'Inde, la Chine, les États-Unis, l'UE et le Brésil. Il y a aussi maintenant 50 000 applications Android créées par Flutter sur la boutique Google Play, et 10 000 d'entre elles ont été mises en ligne le mois dernier, d’après l’article de Sneath.

Selon un avis partagé en août 2019 par Rainway Inc., un service de streaming de jeux qui vous permet de jouer aux jeux sur tous les périphériques, Flutter est de loin la meilleure solution. « Nous avions besoin du meilleur des deux mondes et Flutter nous l'a donné », a déclaré l’entreprise. En effet, l’entreprise utilise Rainway, une application de streaming pour permettre à ses clients de jouer. Selon l’entreprise, une application de streaming comme Rainway a besoin d'une interface utilisateur à faible frottement et faible temps de latence qui permet une communication ultrarapide avec un décodeur de vidéo en continu. Ainsi pour Rainway Inc,, Flutter était la seule solution qui a présenté toutes ces caractéristiques.


Selon Google, l'utilisation de Flutter augmente rapidement dans les entreprises grâce « sa capacité à construire des expériences de marque qui prennent en charge plusieurs plateformes ». Pour montrer l'attrait de Flutter pour les entreprises, Sneath a mis en avant la startup Nubank, une banque en ligne brésilienne dont le siège est situé à São Paulo, qui a choisi Flutter pour les versions iOS et Android de son application. Sneath rapporte qu’après avoir mené une enquête et une analyse détaillées de leurs choix pour le développement d'applications, Nubank a choisi Flutter qui lui permet de proposer de nouvelles fonctionnalités simultanément sur iOS et Android.

Mais l'analyse des risques, des forces et des faiblesses de la startup qui a opposé Flutter à Kotlin Native et React Native, a aussi considéré, par exemple, que Google pourrait arrêter avec Flutter ou que Facebook pourrait abandonner React Native. Elle s'est également demandé si Flutter UX ne serait pas en conflit avec Human Interface Guidelines pour iOS d'Apple.

Google met à jour le processus de publication de Flutter

Google a annoncé certains changements que l’équipe Flutter a apportés au modèle de publication du framework qui, selon lui, amélioreront encore la stabilité et la prévisibilité des publications. Selon Google, le processus actuel a bien « servi Flutter lorsque nous étions une petite équipe et un cadre plus naissant, mais à notre échelle actuelle, nous avons rencontré quelques problèmes affectant les contributeurs et les développeurs de Flutter ».

En effet, Google a constaté que les contributeurs et les développeurs de Flutter ne comprenaient pas quand une version serait construite et quel code elle contiendrait. Un autre problème, selon Google, est le manque de tests pour les branches, ce qui signifie des versions sporadiques de correctifs pour traiter les régressions ou les bogues, qui risquent également d'introduire de nouveaux bogues.

À partir de la sortie de Flutter en avril, Google passe maintenant à un modèle de branche pour Flutter, qui commence avec cette mise à jour et comprend une "période de stabilisation" pour les versions bêta et stable afin de traiter les principaux bogues qui ont été sélectionnés par les évaluateurs.

« Nous allons maintenant passer à une version bêta au début du mois et stabiliser cette version en sélectionnant les corrections critiques. Environ une fois par trimestre, la branche bêta actuelle sera promue à notre version stable. Nous continuerons à faire des corrections sur cette version si nécessaire », a déclaré Sneath. « Notre infrastructure prend désormais en charge les tests par rapport aux branches, ce qui signifie que nous pouvons valider les processus "cherrypicks" et que nous accepterons certaines demandes en fonction de leur gravité », a ajouté Sneath. Toutefois, les corrections à chaud pourront continuer sur cette version si nécessaire.

Google va également aligner les processus et les canaux de publication de Flutter et Dart. Cela signifie que Dart a maintenant un canal bêta, et qu'il sera aligné sur le canal bêta de Flutter. Par exemple, les versions bêta de Flutter contiendront une version bêta de Dart.

Dans le cadre du nouveau modèle de publication, Google apporte d’autres « changements mineurs » à la façon dont les versions publiées sont annotées. « Les versions non stables seront annotées avec un .pre dans la chaîne de version pour indiquer leur statut de pré-version. Si la chaîne de version est x.y.z-n.m.pre, les canaux dev s'incrémenteront de n à chaque fois qu'un nouveau canal sera construit à partir du canal principal ». Le passage à la version bêta sera marqué par l’incrémentation de m dans l’annotation. Et les versions stables seront annotées x.y.0. Les versions ultérieures du correctif, si nécessaire, augmenteront le numéro du correctif, x.y.1, x.y.2, etc., d’après Google.

Comme dans l’analyse des risques de Nubank, plusieurs commentateurs ont aussi écrit que, malgré l’engouement autour du framework, Google pourrait rapidement l’abandonner. « Google va s'ennuyer et laisser tomber cette idée dans quelques années, pour passer » à autre chose. « De plus, Google arrête de développer des produits dès qu'il voit que cela ne lui rapportera pas une tonne d'argent. Ce qui est souvent le cas », a écrit un autre. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : Flutter

Et vous ?

Que pensez-vous des chiffres de l’augmentation de l’utilisation de Flutter publiés par Google ?
Quels commentaires faites-vous du nouveau modèle de publication de Flutter ?

Lire aussi

Flutter 1.12 est disponible avec la prise en charge du Web, de MacOS, et de nombreuses améliorations
Flutter, le framework UI de Google, serait-il meilleur que React Native de Facebook, pour le développement d'applications multiplateformes ?
Flutter : le framework UI de Google, en plus du mobile, prend désormais en charge le desktop, le Web et l'embarqué
Shopify a décidé de se tourner vers React Native pour le développement de ses applications mobiles, l'équipe d'ingénierie de la plateforme explique ce choix technologique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 16:06
Dart est TRÈS verbeux quand il s'agit de produire du JavaScript, contrairement à TypeScript. Les bandes passantes vont bien le sentir passer si Flutter Web arrive à percer.
4  0 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 19:31
Dart est TRÈS verbeux quand il s'agit de produire du JavaScript, contrairement à TypeScript.
Les bandes passantes vont bien le sentir passer si Flutter Web arrive à percer.
@air-dex
+1.
Concrètement, Google à créé le langage Dart, comme un remplacent de JS, d’où une couche de compatibilité pas top puisque supposément non destiné à durée.
Maintenant, Google a réorienté Dart vers le multiplateforme.
Flutter est très bien pensé, par contre le langage Dart est clairement destiné au JAVA-istes et est là pour leurs faciliter la transition.

Qui, sinon, aurait eu l'idée de créé un langage JAVA-like en 2010, pour concurrencer JS ?

Personnellement j'aurais vraiment apprécier qu'il parte sur un Smalltalk-like ou sur un langage plus fonctionnel à la ReasonML, mais ce qui est fait est fait.
Enfin, je perçois plus Dart comme un frein à l'usage de Flutter qu'autre chose.
Faite nous un Flutter avec un langage plus "moderne" à là Kotlin / Groovy / ResonML / ...etc et je suis persuadé que l'adoption n'en sera que meilleur.
1  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/04/2020 à 15:28
Citation Envoyé par defZero Voir le message
+1.
Concrètement, Google à créé le langage Dart, comme un remplacent de JS, d’où une couche de compatibilité pas top puisque supposément non destiné à durée.
Maintenant, Google a réorienté Dart vers le multiplateforme.
Flutter est très bien pensé, par contre le langage Dart est clairement destiné au JAVA-istes et est là pour leurs faciliter la transition.

Qui, sinon, aurait eu l'idée de créé un langage JAVA-like en 2010, pour concurrencer JS ?

Personnellement j'aurais vraiment apprécier qu'il parte sur un Smalltalk-like ou sur un langage plus fonctionnel à la ReasonML, mais ce qui est fait est fait.
Enfin, je perçois plus Dart comme un frein à l'usage de Flutter qu'autre chose.
Faite nous un Flutter avec un langage plus "moderne" à là Kotlin / Groovy / ResonML / ...etc et je suis persuadé que l'adoption n'en sera que meilleur.
Le procès contre Oracle autour de Java aura amené Google à pratiquer le dogfooding, à se réorienter vers des solutions internes sur lesquelles ils auront davantage de contrôle. J'ai toujours vu Kotlin comme une solution provisoire destinée à assurer la transition entre Java non grata et un "langage Google", un langage sur lequel Google aura le contrôle qu'il désire et qui s'est révélé être Dart. Le problème de Kotlin est qu'il n'est pas de Google et qu'à long terme il n'aura aucun avenir tant qu'il restera lié à une JVM pour du WORA.

Après reste à savoir pourquoi ils ont choisi Dart. Comme tu le dis c'est peut-être dû au fait qu'avec lui les javaïstes peuvent se sentir comme chez eux, eux qui viennent de Java ou de Kotlin et qui sont présents en masse dans le monde du développement Android. De plus Dart leur permet de ne pas repartir de zéro pour un tel langage.

Pour le reste j'ai envie de dire "the Flutter is now". Il faut voir Flutter comme un gros investissement à long terme. Flutter c'est l'avenir de Google, donc avec ce langage sur lequel Google à la main. Et donc avec Dart, dont la chance aura été d'être au bon endroit au bon moment (comme JS).
0  0 
Avatar de antho39
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/05/2020 à 17:27
L'évolutions des technologie permet de faire des langages plus coûteux (en terme de matériel nécessaire), a cela on perd en portabilité notamment pour le mobile. Bientôt on devra avoir autant de RAM sur mobile que sur pc ...
0  0