IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La marijuana stimule-t-elle la créativité des développeurs informatique ? C'est ce que suggère une récente étude qui souligne qu'un tiers d'un lot de 800 en consomme
Et en vante les bénéfices

Le , par Patrick Ruiz

50PARTAGES

17  1 
La marijuana stimule-t-elle la créativité des développeurs informatique ? C’est ce que suggère une récente étude de l’université du Michigan qui souligne qu’un tiers d’un lot de 800 en consomme et en vante les bénéfices. La publication remet du même coup sur la table un débat sur la substance médicinale : Lobbying ? Raisons médicales avérées ? Pourquoi la consommation de cannabis est-elle interdite dans certains pays dont la France ?

Ces questionnements font suite à une sortie de James Comey – ancien directeur du FBI. En 2014, Il a déclaré être intéressé par un assouplissement des politiques d'emploi autour de la marijuana. Motif : de potentiels agents fédéraux désirent fumer de l’herbe en se rendant à leur entretien d’embauche. En d’autres termes, certains postes de la filière informatique au sein de l’administration fédérale américaine n’ont pu être pourvus parce que les postulants étaient des consommateurs de marijuana. La récente étude vient mettre en avant l’une des raisons pour lesquelles certains intervenants de la filière informatique consomment de la marijuana : stimuler leur créativité.

« Les principales motivations de la consommation de cannabis pendant les activités de développement informatique sont liées à la perception d'une amélioration de leurs aptitudes à programmer », indiquent les auteurs de l’étude.


Dans les chiffres, 35 % des participants à l'enquête ont déclaré avoir essayé le cannabis en programmant ou en accomplissant une autre tâche liée à l'ingénierie logicielle. L'étude s'est également penchée sur la fréquence de consommation parmi d’ingénieurs de la filière informatique qui ont déclaré avoir consommé de la marijuana. Cinquante-trois pour cent (53 %) d'entre eux ont déclaré avoir consommé du cannabis tout en programmant au moins 12 fois par an, 27 % ont déclaré en avoir consommé au moins deux fois par semaine et 4 % ont déclaré en consommer en travaillant de façon quasi quotidienne.


Les auteurs de l'étude ont en sus voulu mieux comprendre pourquoi les programmeurs choisissaient eux aussi de consommer de la marijuana. Ils ont découvert que les tâches les plus courantes pour lesquelles les travailleurs de cette filière consomment de la marijuana étaient le brainstorming, le prototypage, le codage et les tests.


« les raisons les plus courantes de consommation de marijuana mises en avant par les participants à l’enquête étaient : rendre les tâches liées à la programmation plus agréables (61 %) ; penser à des solutions de programmation plus créatives (53 %). En fait, toutes les raisons en lien avec l’amélioration des aptitudes en programmation ont été choisies par au moins 30 % des répondants. En revanche, les raisons liées au bien-être général (comme l'atténuation de la douleur et de l'anxiété) ont toutes été citées par moins de 30 % des répondants. Ainsi, si le bien-être motive une certaine consommation de cannabis pendant les activités de développement informatique, ce n'est pas la motivation la plus courante », souligne l’étude.

Les chiffres tombent après que l’État de New York a décidé de lever l’interdiction sur la consommation de marijuana. En droite ligne avec cette décision, son ministère du Travail n’autorise plus les employeurs à soumettre les travailleurs à des tests de dépistage de marijuana. Les législateurs du Sénat et de la Chambre des représentants ont tous deux inclus dans les récents rapports de crédits un texte demandant une révision des politiques d'emploi des agences fédérales en ce qui concerne l'usage personnel du cannabis. La version de la Chambre a été adoptée en juillet, tandis que le rapport des démocrates du Sénat a été publié en octobre.

Ces positionnements contrastent avec ceux de pays comme la France. Le dernier volet du rapport parlementaire sur la réglementation et l’impact des différents usages du cannabis recommande de légaliser et réglementer le cannabis pour mieux protéger les Français. Cette recommandation va à l'encontre de la politique actuelle du gouvernement français et des récentes déclarations du président Emmanuel Macron : « À l’inverse de ceux qui prônent la dépénalisation généralisée, je pense que les stups ont besoin d’un coup de frein, pas d’un coup de publicité. »

Source : Etude

Et vous ?

Cette étude est-elle pertinente ou scandaleuse ?
Avez-vous consommé de la marijuana en préparation d’une séance de travail en développement informatique ? Quel impact avez-vous noté sur votre créativité ?
Faudrait-il légaliser la consommation de marijuana en France ou au contraire augmenter la répression ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de earhater
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/12/2021 à 17:44
Pour ma part je ne crois pas que cela soit bénéfique. Chacun fait comme il veut qu'il prenne un joint, de l'alcool ou autre mais au travail je ne souhaite pas travailler avec des gens peu concentrés (effets de la THC qui "fait rigoler"). Après il faut savoir se remettre en question, est-ce que le développement est "créatif" comme peu l'être la musique ou la peinture, je ne pense pas je le vois comme un travail technique d'ingénieurie où il existe pleins de façons de résoudre le même problème et être défoncé en devrait pas aider à résoudre ces problèmes. Je précise que mon commentaire ne s'applique que dans un cadre pro, je n'ai pas d'avis dans un cadre perso

EDIT : je parle en connaissance de cause, ceux dans l'open space qui se ventent d'avoir fumé un joint juste avant le boulot (voire pendant) ne sont pas les couteaux les plus affutés du tirroir. Je ne souhaite pas en tirer de conclusion générale mais celà ne m'aide pas à me forger un avis favorable à la prise de drogue dans le milieu pro.
10  2 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/12/2021 à 1:23
C'est un argumentaire affreux et totalement malhonnête, à savoir associer cannabis et fumer.
Le cannabis ca n'est pas une cigarette, c'est une plante médicinale , par exemple :
- utiliser l'huile de cannabis pour soigner le cancer, et sans le fumer !
- utiliser le cannabis en vapotage, pas en fumée, comme anti douleur contre le mal de dos, exemple : personne âgée à la retraite et en souffrance (donc pas au travail, pas pendant les études, et pas au volant, et pas pour un jeune), et la le cannabis est plus efficace comme anti douleur et bien moins dangereux et moins nocifs que les opiacés.

Donc associer cette plante médicinale aux multiples vertus connues depuis des millénaires à la "fumette" et le pire argumentaire qui soit : affreux.

Pour rappel le Tabac et l'alcool sont infiniment plus dangereux que le cannabis, ce sont des drogues dure, un test à montré que les mineurs peuvent se procurer dans 90% des cas des alcools forts en magasin, et ce sans aucun contrôle, et n'importe quel mineur en France peut se procurer facilement du Tabac a gogo, via son "frérot", etc, oui en France. Et il y a aussi d'autres substances en France très faciles a obtenir, comme les opiacées, et les anxiolytiques, toutes ces drogues légales aux conséquences bien plus dangereuses que le cannabis.

Pour rappel la vrai raison de l'interdiction du cannabis, c'est un politicien aux USA qui a fait interdire le cannabis pour ses fibres, car cela faisait concurrence aux usines de Nylon d'une personne de sa famille, suite à quoi le monde entiers à souscrit à cette énorme connerie sous pression des USA.

Interdire sans aucune raison valable (à part le scandale du Nylon ! ) une plante médicinale aux vertus prouvées dans nombre de cas c'est scandaleux, d'autant que en France n'importe qui y compris les mineurs peuvent de procurer un tas de drogues dures hautement dangereuses (alcool, tabac, anxiolytiques, opiacés etc).

La prohibition sur cette plante ne fait que pousser toute une génération de jeunes à se lancer dans son commerce illégal, au lieu de faire des études, puis arrivé à l'âge fatidique de 18 ans à venir remplir les prisons, et à utiliser stupidement le plus gros des forces de l'ordre (qui eux aussi en consomment, le comble) tout cela est un énorme scandale, c'est le même échec que la prohibition de l'alcool aux aux USA de 1920 à 1933, ça n'a fait que créé une énorme criminalité et diminué en rien l'alcoolisme, une bêtise stupide. La France est un des plus gros consommateur au monde alors que ce pays à fait le choix de la répression, c'est débile, et un échec total.

Bref le cannabis pour les mineurs, au volant ou au travail je suis pas fan, mais son interdiction comme plante médicinale est un véritable scandale, et la majorité des pays dans le monde ont fait machine arrière sur cette immense connerie.

__________________________

Interdiction du Cannabis

La société DuPont créa un processus de fabrication du plastique à base de pétrole et de charbon. Le rapport annuel comptable de DuPont demandait aux actionnaires d'investir dans la nouvelle division pétrochimique. Maintenant il était possible de fabriquer à partir de pétrole des matières comme le plastique, le cellophane, le celluloïd, le méthanol, le nylon, le zigue dacron etc etc. L'industrialisation du cannabis avec le chanvre 100% naturel sera ruinée par les entreprises DuPonts.

Andrew Mellon devenu secrétaire des finances et le plus gros investisseur chez DuPont. Il mit son neveu, Harry J. Ansliger à la tête des bureaux narcotiques et drogues dangereuses. Les plus riches organisaient des réunions secrètes. Le cannabis ou Chanvre était déclaré dangereux et menaçant pour leurs milliards. Pour mettre leur dynastie en sécurité il fallait absolument faire disparaître le Cannabis. Ils ont choisit le nom d'une rue mexicaine obscure : "Marijuana" et ont forcé ce mot à entrer dans l'esprit du peuple en utilisant la presse. Source
3  0 
Avatar de thamn
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/12/2021 à 19:17
Ouai, ça me rappel le Ballmer peak...
J'imagine que faire de la méditation avant de bosser doit permettre le même genre d'avantages sans les "mauvais" cote du cannabis, comme la perte de mémoire.
2  0 
Avatar de thamn
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/12/2021 à 1:09
Citation Envoyé par denisys Voir le message
La marijuana stimule la créativité ...
Pas seulement pour les développeurs informatique !!!
Le problème, avec beaucoup d’addictions.
C’est qu’à force d’accoutumance, il faut augmenter les doses, pour rechercher un espoir de créativité.
Et au final, tu finis ta vie, dans la même souffrance que Bob Marley !
Mort d’un cancer généralisé !!!!
J'sais pas trop, on parle quand même pas de LSD non plus, ou de psilocybine.. J'ai bien du mal a croire que fumer un joint t'aideras particulièrement a être créatif, ça détent, mais ça n'ouvre pas non plus les portes de la perception.
Après si on parle de le bouffer c'est plus pareil

Pour ce qui est de l'addiction, le cannabis ne provoque pas de manque physique, tu ne peux pas mourir du manque subite de cannabis, contrairement a l'alcool et les opiacés.
3  1 
Avatar de TotoParis
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/12/2021 à 20:24
https://www.canada.ca/fr/sante-canad...effets.html#a2

Effets à court terme sur la santé

Les fleurs et les feuilles de la plante de cannabis sont utilisées pour leur capacité à entraîner des effets sur l’esprit, notamment :

  • une sensation d'euphorie (« high »)
  • une sensation de bien-être
  • un sentiment de détente
  • des expériences sensorielles accrues relatives :
    • à la vue
    • au goût
    • à l'odorat
    • à l'ouïe

Bien que le cannabis puisse avoir pour effet de vous faire sentir détendu et heureux, votre corps et votre cerveau peuvent également subir des effets :

  • néfastes
  • indésirables
  • désagréables

Parmi ces effets à court terme sur votre cerveau, on trouve :

  • la confusion
  • la somnolence (fatigue)
  • une capacité réduite de :
    • se souvenir
    • se concentrer
    • prêter attention
    • réagir rapidement

  • l'anxiété, la peur ou la panique

Parmi les effets à court terme sur le corps, on trouve également :


La consommation de cannabis peut également conduire à des épisodes psychotiques caractérisés par :

  • la paranoïa
  • les délires
  • des hallucinations


Effets à long terme sur la santé

Les effets à long terme se font sentir graduellement au fil du temps avec une consommation quotidienne ou quasi quotidienne se poursuivant sur :

  • des semaines
  • des mois
  • des années

Les effets à long terme du cannabis sur le cerveau peuvent comprendre un risque accru de dépendance. La consommation à long terme du cannabis peut également nuire à :

  • la mémoire
  • la concentration
  • l'intelligence (QI) (en anglais seulement)
  • la capacité de réfléchir et de prendre des décisions

Les effets semblent aller en s'aggravant si vous :


Ces effets peuvent durer de quelques jours à plusieurs mois ou même davantage (en anglais seulement) après que vous ayez cessé de consommer du cannabis. Ils peuvent ne pas être entièrement réversibles, même après l’arrêt de la consommation de cannabis.
Les autres effets à long terme associés à l’inhalation de la fumée de cannabis sont semblables aux effets associés à l’inhalation de la fumée de tabac. Ceux-ci comportent des risques pour la santé pulmonaire comme :

  • la bronchite
  • les infections pulmonaires
  • la toux chronique (à long terme)
  • une accumulation accrue de mucus dans la poitrine


LOL ! MAIS LOL QUOI !
4  2 
Avatar de Fagus
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/12/2021 à 16:55
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
C'est un argumentaire affreux et totalement malhonnête, à savoir associer cannabis et fumer.[...]

Pour rappel le Tabac et l'alcool sont infiniment plus dangereux que le cannabis, ce sont des drogues dure,[...]

Pour rappel la vrai raison de l'interdiction du cannabis, c'est un politicien aux USA qui a fait interdire le cannabis pour ses fibres,[...]

La prohibition sur cette plante ne fait que pousser toute une génération de jeunes à se lancer dans son commerce illégal, au lieu de faire des études, puis arrivé à l'âge fatidique de 18 ans à venir remplir les prisons, et à utiliser stupidement le plus gros des forces de l'ordre (qui eux aussi en consomment, le comble) [...]
Bonjour déjà,

Ne montez pas sur vos grands chevaux, je n'ai jamais dit tout ça.

Je n'ai jamais dit que cannabis == fumer. Je disais juste, ne fumez pas le cannabis, la fumée est toxique
. Non pas parce que c'est du cannabis, mais parce que c'est une combustion. On aura le même genre de dégâts en respirant de la fumée de bois issue d'un foyer intérieur sans ventilation. Je suis bien d'accord que les autres modes de consommation n'ont pas ces inconvénients d'ailleurs mon dernier message le suggérait.

Sinon, pour le reste, merci, je connais le sujet. Vous noterez que la situation s'améliore et que certains extraits de cannabis retournent dans la pharmacie.

Pour le reste, sachez que le concept de drogues dures et douces est obsolète. (S'il n'y a pas de syndrome de manque avec le cannabis, c'est juste lié au caractère liposoluble du THC. Il s'accumule dans les graisses puis se libère au long cours comme un patch de nicotine. Si on donne un antagoniste qui se fixe sur les récepteurs aux cannabinoïdes, on obtient une clinique de sevrage aigu avec syndrome de manque. C'est juste une question de pharmacocinétique.)

Pour les fibres, on cultive le chanvre dans le monde entier et en France, c'est une variété de cannabis sans THC (ça donne aussi des graines à valeur alimentaire).

Pour la prohibition, je ne suis pas un expert du sujet, mais à mon humble connaissance l'arrêt de la prohibition au Canada n'a pas arrêté le commerce au marché noir, car entre autres, il est moins cher car non contrôlé et sans taxes.

Cordialement.

PS : accessoirement, vous noterez qu'en France, le mode de consommation n°1 du cannabis est de le fumer mélangé au tabac, ce qui est délétère pour la santé. Donc, ne serait-ce pas plutôt malhonnête de vouloir ignorer cette réalité ?
1  1 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/12/2021 à 20:37
La marijuana stimule la créativité ...
Pas seulement pour les développeurs informatique !!!
Le problème, avec beaucoup d’addictions.
C’est qu’à force d’accoutumance, il faut augmenter les doses, pour rechercher un espoir de créativité.
Et au final, tu finis ta vie, dans la même souffrance que Bob Marley !
Mort d’un cancer généralisé !!!!
3  6 
Avatar de Fagus
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/12/2021 à 0:11
Chacun fait ce qu'il veut de sa vie, mais en tous cas, ne fumez pas de cannabis (quand à le manger...). Respirer de la fumée, c'est cancérigène + tous les autres effets négatifs (risque cardiovasculaire...).
Des études préliminaires semblent montrer que chez le sujet jeune (40 ans), les cancers et les poumons détruits se voient plus chez de bons consommateurs de cannabis fumé que chez les fumeurs de tabac. Sachant que le tabac déjà, tue un consommateur sur deux et fait perdre beaucoup d'espérance de vie en bonne santé.

Autant dire qu'on interdit des produits pour moins que ça (ex le glyphosate, le caractère cancérigène a été beaucoup mis en avant pour justifier son interdiction, de manière plus idéologique qu'autre chose puisque ce caractère cancérigène est loin d'être établi avec juste des soupçons in vitro, mais des études cliniques négatives ). Le débat sur la légalisation du cannabis (sous forme fumée) est juste une controverse politique. Médicalement, c'est tellement toxique que la réponse est évidente.
1  4