IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

JavaScript reste le langage le plus populaire avec 16,4 millions de développeurs, mais est talonné par Python,
Qui compte désormais 11,3 millions d'utilisateurs, selon une étude de SlashData

Le , par Bill Fassinou

45PARTAGES

18  0 
La 21e édition de l'enquête "State of the Developer Nation" de SlashData, un cabinet d'analyse qui fournit des données sur les communautés de développeurs, vient d'être publiée. Le dernier rapport de SlashData examine la popularité des langages de programmation et les tendances de la communauté mondiale des développeurs. Il révèle que JavaScript reste le langage de programmation le plus populaire parmi les développeurs, avec une communauté de 16,4 millions de développeurs dans le monde, mais Python continue de gagner en popularité parmi les langages de programmation et jouit maintenant d'une communauté de 11,3 de développeurs.

Le rapport traite en effet des tendances mondiales en matière de développement de logiciels dans 160 pays au cours du troisième trimestre 2021, couvrant les langages de programmation, les outils, les API, les applications et les segments technologiques, ainsi que les attitudes des développeurs eux-mêmes. Il s'est aussi penché sur l'implication des développeurs dans la 5G et l'IoT, et plus précisément sur la manière dont les programmeurs tiraient parti des nouvelles avancées technologiques dans les outils, les applications et les services.

Les langages de programmation les plus populaires en 2021

JavaScript, très utilisé dans les applications Web et bac-kend, a conforté sa position de langage de programmation le plus populaire au troisième trimestre 2021. Bien que ce ne soit pas nécessairement une surprise en soi - JavaScript est, après tout, le langage le plus utilisé au monde depuis plusieurs années maintenant - SlashData a constaté que plus de 2,5 millions de développeurs avaient rejoint la communauté JavaScript au cours des six derniers mois seulement. Ce chiffre équivaut à la totalité de la base d'utilisateurs de Swift ou aux communautés combinées de Rust et Ruby.



Les données relatives à JavaScript incluent également les dérivés du langage TypeScript et CoffeeScript. Python n'arrive peut-être pas en deuxième position, mais sa popularité n'en est pas moins impressionnante. Selon SlashData, le langage est désormais utilisé par quelque 11,3 millions de codeurs, principalement dans le cadre de la science des données et de l'apprentissage automatique, ainsi que des applications IoT. Python, publié pour la première fois en 1991 par Guido van Rossum, a vu sa popularité exploser ces dernières années, dépassant celle de Java, qui est actuellement utilisé par 9,6 millions de développeurs.

D'après l'enquête de SlashData, Java reste un outil incontournable pour les applications mobiles et de bureau. L'enquête a révélé que Python a ajouté 2,3 millions de développeurs à sa communauté au cours des 12 derniers mois. « C'est un taux de croissance de 25 %, l'un des plus élevés parmi toutes les grandes communautés de langages de programmation de plus de 7M d'utilisateurs. L'essor de la science des données et de l'apprentissage automatique (ML) est un facteur évident de la popularité de Python. Plus de 70 % des développeurs ML et des scientifiques des données déclarent utiliser Python », note le rapport.

« Pour comparaison, seuls 17 % utilisent R, l'autre langage souvent associé à la science des données », ajoute-t-il. Les cinq langages les plus populaires sont : JavaScript (16,4 millions de développeurs), Python (11,3 millions de développeurs), Java (9,6 millions de développeurs), C/C++ (7,5 millions de développeurs) et PHP (7,3 millions de développeurs). Selon SlashData, c'est le langage PHP qui a connu la croissance la plus rapide au cours des six derniers mois, avec un million de nouveaux développeurs entre le premier et le troisième trimestre. Comme JavaScript, PHP reste populaire pour les applications Web et back-end.

SlashData indique toutefois que la détermination de la base de développeurs d'un langage de programmation particulier n'est pas une science exacte. « Il peut être difficile d'évaluer le degré d'utilisation d'un langage de programmation », indique le cabinet. Ses chiffres sont basés sur deux éléments : la propre estimation de l'organisation du nombre de développeurs de logiciels dans le monde (qu'elle estime à 26,8 millions), ainsi que ses enquêtes semestrielles, qui, selon lui, touchent "des dizaines de milliers de développeurs tous les six mois". Il y a donc une certaine marge d'erreur.



Rust est un autre langage de programmation qui a fait des vagues ces dernières années. Il est principalement utilisé dans les logiciels embarqués et le développement "bare metal", mais il a également trouvé sa place dans le développement de jeux AR et VR. « Rust a formé une très forte communauté de développeurs qui se soucient des performances, de la sécurité de la mémoire et de la sécurité. En conséquence, il a connu une croissance plus rapide que tout autre langage au cours des 24 derniers mois, triplant presque la taille de sa communauté, passant de seulement 0,4 M de développeurs au troisième trimestre 2019 à 1,1 M », indique le rapport.

La 5G : un marché à fort potentiel, mais aussi en pleine croissance

Le rapport de SlashData a révélé que les développeurs s'impliquent de plus en plus dans les projets 5G, en particulier ceux liés à l'IoT, à l'RA/RV, à l'électronique grand public et à l'apprentissage automatique/l'IA. Sans surprise, la Chine s'est avérée être l'épicentre de l'activité des développeurs 5G : 13 % des répondants basés en Chine ont déclaré travailler activement sur des projets 5G, ce qui, selon SlashData, représente presque le double de la moyenne mondiale. L'Amérique du Nord et du Sud suivent, avec respectivement 11 % et 10 %. Malgré cela, le rapport révèle que 43 % des développeurs d'Amérique du Nord ne s'intéressent pas à la 5G.

SlashData a suggéré que la désinformation sur la 5G pourrait être au moins en partie responsable de cette situation. « Un message plus clair sur le potentiel de la 5G peut aider à amener de nouveaux développeurs à bord. Cependant, cela n'est pas sans défis à une époque où la confusion et la désinformation sur la 5G sont répandues », indique le rapport. Ce dernier visait également à prendre le pouls du sentiment des développeurs dans un contexte d'évolution de la dynamique de la main-d'œuvre et d'un marché de l'embauche technologique en mutation.



Plus précisément, il a demandé aux développeurs ce qui les inciterait à quitter leur employeur actuel pour un emploi ailleurs. La moitié des développeurs (50 %) ont répondu qu'ils changeraient d'entreprise pour un meilleur salaire, même si un tiers des répondants n'étaient pas motivés par des raisons financières, optant pour des motivations telles que l'avancement professionnel (31 %), l'élargissement des connaissances ou des compétences (31 %), la possibilité de travailler à distance (22 %) et une meilleure culture d'entreprise (20 %).

Les développeurs d'Europe de l'Est sont les plus susceptibles de donner la priorité à l'augmentation de leur salaire - près de sept sur dix ont déclaré qu'une meilleure offre les inciterait à changer d'emploi. La rémunération est également importante pour les développeurs chinois, trois sur cinq affirmant qu'un meilleur salaire les inciterait à changer d'emploi. Les développeurs expérimentés sont les plus satisfaits de leur emploi : environ un sixième de ceux qui ont 16 ans d'expérience ou plus ont déclaré que rien ne les ferait changer d'emploi.

L'enquête a révélé que l'avancement professionnel et la prise en charge d'un rôle plus stimulant sont les deux points forts des développeurs ayant entre trois et cinq ans d'expérience. « Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un développeur peut choisir de changer d'employeur, et s'il est important d'ignorer l'impact de la rémunération, d'autres facteurs jouent un rôle important, d'autant plus que le rôle du travail dans nos vies continue d'évoluer. Pour ceux qui sont concernés par le recrutement et la fidélisation des développeurs, l'argent parle, mais ce n'est pas le seul sujet de conversation », indique SlashData.

Les autres points importants du nouveau rapport de SlashData

État de l'apprentissage automatique et de la science des données (DS)

  • seul un développeur DS/ML sur dix est impliqué de bout en bout dans le flux de travail DS/ML et cette implication de bout en bout est en baisse ;
  • l'exploration et l'analyse des données, le développement de modèles et la visualisation/présentation constituent la base des projets DS/ML ;
  • le flux de travail DS/ML devient cloisonné - les développeurs impliqués dans une étape particulière, telle que l'ingestion de données, sont aussi souvent impliqués dans des étapes adjacentes, telles que l'ingénierie des données et des fonctionnalités, mais sont souvent moins susceptibles de s'aventurer plus en amont.

Les développeurs créant des applications pour des plateformes tierces

  • plus des deux tiers (68 %) des développeurs qui créent des applications pour des écosystèmes tiers s'identifient comme des professionnels ;
  • 43 % des développeurs d'écosystèmes tiers créent des applications et des extensions pour les navigateurs Web, ce qui en fait le type de plateforme le plus ciblé ;
  • les développeurs d'écosystèmes tiers ont augmenté de 16 % leur intérêt pour les plateformes de commerce électronique au cours des deux dernières années, ce qui en fait le type de plateforme à la croissance la plus rapide ;
  • 17 % des développeurs professionnels qui créent des applications pour des écosystèmes tiers ciblent d'autres professionnels, ce qui en fait le deuxième public le plus ciblé, juste derrière les consommateurs.

Les technologies utilisées pour le développement de jeux

  • le pourcentage de développeurs déployant leurs jeux via le cloud a augmenté de 10 % au cours des six derniers mois, soit la plus forte augmentation de tous les types de plateformes ;
  • parmi les développeurs de jeux professionnels qui déploient leur code sur le cloud, 43 % utilisent une stratégie multi/hybride ;
  • les technologies dorsales sont désormais la troisième technologie la plus utilisée dans le développement de jeux, derrière les moteurs de jeux 2D et 3D ;
  • le développement de jeux professionnels nécessite une utilisation accrue des technologies dorsales, la majorité des développeurs utilisant des technologies de stockage/bases de données.


Sources : SlashData, Le rapport d'étude (PDF)

Et vous ?

Que pensez-vous des tendances révélées par le rapport de SlashData ?

Voir aussi

L'enquête "Developers Nation" sur l'écosystème des développeurs : participez dès maintenant au sondage pour être éligible aux 17 000 $ de prix

JavaScript, Python et Java sont les langages de développement les plus utilisés par les développeurs de logiciel actif, tandis que C# perd du terrain selon l'enquête State of the Developer Nation

Python est désormais plus populaire que Java et occupe la deuxième place de l'index TIOBE en novembre, Java ne fait pas partie du duo de tête pour la première fois en 20 ans

Les développeurs logiciels actifs sont actuellement estimés à un peu moins de 19 millions dans le monde, 13 millions d'entre eux seraient des pros

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/11/2021 à 15:15
Oui enfin malgré tous les défauts de Java, je trouve pas qu'on gagne au change à le remplacer par JavaScript,
12  1 
Avatar de Rep.Movs
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 08/11/2021 à 7:50
Citation Envoyé par Padget Voir le message
je ne pense pas que ce soit une question de compilation mais de typage statique.
Le problème de la compilation n'est pas vraiment le problème, le problème c'est l'analyse statique.

Dans un programme C/C#/Java/Fortran..., quand tu fais une erreur basique à l'écriture, quand tu changes le code mais qu'un effet de bord n'a pas été identifié, le compilateur peux t'aider.

En Javascript, tant que tu n'as pas exécuté le code, rien n'est sûr. En python pareil. C'est un retour à ce qu'on reprochait à Visual Basic 6.

Donc si on n'a pas de compilateur, il faudrait au moins un analyseur statique - ce qui est compliqué puisque l'on ne type pas statiquement justement - certains comportement du ode peuvent mener à une ambiguïté de type/un changement de type d'un variable.

Javascript et Python sont deux langages issus de "pet project" - leur base est fragile. Certains arrivent à faire de gros programmes basés dessus, mais à un prix au niveau test qualité proche je pense de l'assembleur.

Pourquoi sont-ils populaires? L'un à cause du web, l'autre parce qu'il paraissait simple, surtout parce qu'il était jeune et incomplet. Maintenant que Python a évolué, il est aussi compliqué et technique (voire bien plus) que n'importe quel autre langage.

Chaque génération a ses langages qui lui permette non pas de faire mieux, mais de synchroniser sa propre formation avec l'évolution du langage, au lieu de se confronter à apprendre un langage évolué de zéro.
9  0 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/11/2021 à 9:07
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
Il semblerait en effet que Python soit parti pour durer, de façon assez surprenante je dois l'avouer même s'il bénéficie surtout de l'engouement actuel pour l'IA et les Data Science.

Je suis aussi assez satisfait que JavaScript ait aussi su se tailler une place de choix côté backend au point désormais de faire au moins jeu égal face à Java.

Car c'est surtout ce point qui me fait plaisir. Le déclin de Java est désormais clair. Merci Oracle.
Javascript bénéficie surtout du fait que ce soit le seul (j'inclue typescript, coffee et ses dérivés dedans) langage pour le développement de client Web, autrement dit, la montée de Javascript ce fait surtout à cause de l'engouement pour le sites Web que le langage lui même. C'est comme si on rajoute le CSS/HTML dans l'équation et qu'on disait "le HTML/CSS est vachement populaire parmis les devs".
8  1 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/11/2021 à 16:09
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Perso, je ne vois dans aucune des nombreuses entreprises que je suis des dev. Python (ce qui ne veut pas dire qu'il y en a pas, bien sûr). Mais je suis toujours surpris de ce genre de statistiques.
Dans l'étude langages basée sur les offres d'emploi Python n'arrive qu'en 4eme.

Le chiffre énorme sur Python est largement gonflé par son usage en éducation, par les scientifiques en général (en remplacement de Fortran), par les spécialistes Data science et IA qui ont des API faciles à utiliser faites pour Python.

Donc si tu vois peu de développeurs en France sur Python, c'est normal, parce que justement Python est utilisé par un tas de non développeurs pro mais par des "développeurs occasionnels" qui sont catégorisés dans un autre métier que développeur.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/11/2021 à 4:44
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Perso, je ne vois dans aucune des nombreuses entreprises que je suis des dev. Python (ce qui ne veut pas dire qu'il y en a pas, bien sûr). Mais je suis toujours surpris de ce genre de statistiques.
Je pense que c'est lié au type d'entreprises que tu suis. Le Python est surtout populaire dans certains domaines reliés à la recherche et à la science, notamment l'IA et la data science
4  0 
Avatar de blbird
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/11/2021 à 21:45
Perso, je ne vois dans aucune des nombreuses entreprises que je suis des dev. Python (ce qui ne veut pas dire qu'il y en a pas, bien sûr). Mais je suis toujours surpris de ce genre de statistiques.
3  0 
Avatar de coder_changer_vie
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 08/11/2021 à 8:59
Mais où javathon ? ... je sors ...
2  0 
Avatar de fodger
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/11/2021 à 15:51
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Javascript bénéficie surtout du fait que ce soit le seul (j'inclue typescript, coffee et ses dérivés dedans) langage pour le développement de client Web, autrement dit, la montée de Javascript ce fait surtout à cause de l'engouement pour le sites Web que le langage lui même. C'est comme si on rajoute le CSS/HTML dans l'équation et qu'on disait "le HTML/CSS est vachement populaire parmis les devs".
Tout à fait, ce genre d'études donnent de faux semblants en faisant des raccourcis intellectuels.

Javascript est puissant mais apporte aussi énormément de problèmes.
2  1 
Avatar de LeBressaud
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/11/2021 à 17:48
Citation Envoyé par JPLAROCHE Voir le message
je comprends parfaitement , mais aujourd'hui on peut compiler JavaScript.
Serge Karamazov ?
0  0 
Avatar de JPLAROCHE
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/11/2021 à 10:27
Citation Envoyé par Padget Voir le message
je ne pense pas que ce soit une question de compilation mais de typage statique. le Java est plus secure sur ce point que je JS. après je suis pour la disparition de toute technologie oracle...
là tout à fait d'accord
2  2