Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google étend son kit de développement Flutter aux applications Windows,
Une version alpha du kit est disponible

Le , par Bill Fassinou

117PARTAGES

4  0 
Google a annoncé mercredi qu’il a atteint une nouvelle cible dans sa quête pour étendre Flutter à toutes les plateformes. La firme a en effet annoncé la sortie de la version alpha de la prise en charge de Flutter pour Windows. Dans sa version originale, Flutter [URL="https://www.developpez.com/actu/92643/"]a été conçu[URL] pour la plateforme Android et le développement d'applications iOS, mais il s'est depuis étendu pour couvrir le Web, macOS, mais aussi Linux. Ces supports sont actuellement disponibles en diverses itérations alpha ou bêta. Une bonne nouvelle pour les développeurs Flutter ?

Flutter est un kit de développement d’interface utilisateur open source, conçu par Google, pour la création de logiciels multiplateformes à partir de la même base de code. Jusqu'à présent, il a fourni un support de qualité production pour Android et iOS, avec huit versions stables. Selon lui, il y a plus de 100 000 applications Flutter sur le Play Store. La prise en charge du bureau continue d’être peaufinée et le support de Windows a atteint la version alpha. Pour l’OS le plus populaire au monde, avec environ 1 milliard d’installations de Windows 10, l’on estime que cela a été long à venir.

En effet, Windows reste un choix populaire pour les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables, et Microsoft revendique plus d'un milliard d'appareils actifs fonctionnant sous Windows 10. En outre, Google estime à son niveau que ses propres statistiques ont révélé qu’un peu plus de la moitié des développeurs Flutter utilisent Windows, ce qui fait de l’OS une cible naturelle pour Flutter. Par ailleurs, Google a également déclaré que la prise en charge native des ordinateurs de bureau ouvre de nombreuses possibilités intéressantes pour Flutter.

Ces possibilités comprennent l'amélioration des outils de développement, la réduction des frictions pour les nouveaux utilisateurs et, bien sûr, des applications pouvant atteindre n'importe quel appareil qu'un utilisateur pourrait avoir à partir d'une seule base de code.

Les nouveaux ajouts à Flutter

Selon l’équipe de Flutter, chaque nouvelle plateforme qu’elle ajoute au kit élargit le framework de base avec de nouveaux services pour lui permettre de briller sur cette plateforme. Cela a commencé sur Android et iOS avec Material Design et une interface utilisateur tactile, centrée sur le mobile et conçue pour être parfaite au pixel près sur ces deux plateformes mobiles. L'ajout du support des facteurs de forme du bureau avec le Web, Windows, macOS et Linux apporte tout un lot de nouveaux services, dont une prise en charge robuste des claviers, des souris, etc.


Il y a aussi la prise des molettes de souris et des contrôleurs du côté de la saisie. Enfin, Google ajoute également à Flutter des widgets qui s'adaptent ou qui fonctionnent correctement avec les grandes tailles d'écran pour les applications Web et de bureau. En outre, selon l’équipe, chaque nouvelle plateforme n'influence pas seulement le framework et le moteur Flutter, mais aussi beaucoup d'autres choses, notamment :

  • mises à jour de la chaîne d'outils : ajout d'une nouvelle cible aux outils CLI et EDI (dans ce cas-ci Windows) ;
  • Shell : prise en charge de la gestion des entrées de Windows via les messages WM_* et des sorties via ANGLE, qui utilise Skia pour effectuer le rendu à la vitesse native vers une surface DirectX sous-jacente ;
  • Runner : chaque projet reçoit une application Shell pour les cibles soutenues. Pour Windows, il s'agit d'un programme Win32/C++ qui charge votre code Flutter et l'exécute à l'exécution. Selon l’équipe, c'est un bon endroit pour ajouter du code natif à votre application si vous en avez besoin ;
  • Plug-ins : un plug-in est un mélange de code Dart et de code natif pour chacune des plateformes que le plug-in supporte. Ce code natif doit être ajouté pour chaque plug-in qui est compilé dans votre application Flutter sous Windows.

« Cette version alpha apporte une base solide que nous allons stabiliser dans les mois à venir. Avec la prise en charge de Windows 7 et supérieur, nous espérons que cela donnera aux développeurs aventureux quelque chose pour démarrer », a déclaré l’équipe Flutter.

Quelques plug-ins déjà disponibles pour Windows

L’équipe Flutter a également annoncé que, même si elle vient d'atteindre la version alpha, la communauté Flutter a déjà travaillé et publié quelques plug-ins pour Windows. En voici quelques-uns :

  • url_launcher : permet de lancer les URL dans le navigateur depuis votre application ;
  • path_provider : permet de trouver le chemin d'accès à des instructions spéciales sur la machine de l'utilisateur, comme Documents ou temp ;
  • shared_preferences : permet de conserver les préférences de l'utilisateur sérialisées sur le disque entre les sessions de votre application ;
  • biometric_storage : stockage crypté par la biométrie ;
  • flutter_audio_desktop : permet de lire le son de vos applications de bureau.

Selon l’équipe, l'avantage d'utiliser ces plug-ins est que la plupart d'entre eux supportent aussi d'autres plateformes Flutter, ce qui vous permet de cibler vos applications sur Android, iOS, le Web…, ainsi que sur Windows. En outre, si environ un tiers des paquets disponibles sur pub.dev (le gestionnaire de paquets pour Dart et Flutter) sont des plug-ins avec un code spécifique à la plateforme, la plupart ne le sont pas. Par exemple, un grand nombre de paquets de la plus haute qualité et les plus utilisés font partie du programme Flutter Favorite et la plupart d'entre eux fonctionnent sous Windows.

Quelle est l’étape suivante ?

L’équipe a annoncé que, maintenant qu’elle a publié la version alpha, son attention se porte sur l'achèvement des fonctionnalités et la stabilisation du produit en vue de sa sortie. Vous pouvez suivre la progression vers la version bêta sur le référentiel GitHub de Flutter, avec le travail restant à terminer, y compris l'accessibilité, la globalisation et la localisation, etc. Il y a également l'amélioration du clavier et de la gestion du texte, la prise en charge des arguments de la ligne de commande, et plus encore. L’équipe a déclaré qu’elle expérimente aussi une version UWP du Shell Flutter.

Il permet à Flutter d'atteindre une plus grande variété de périphériques Windows, y compris la Xbox. Dans le cadre de cette expérimentation, l'équipe a publié cette semaine une version UWP de la galerie Flutter sur Windows Store.

Sources : Flutter.dev, Annonce de Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Flutter de Google : 2 millions de développeurs, hausse de l'utilisation par les entreprises et révélation d'un nouveau processus de mise à jour du framework

Flutter : un projet open source qui supporte la construction d'applications mobiles 2D multiplateformes pour iOS et Android

Flutter : le framework UI de Google, en plus du mobile, prend désormais en charge le desktop, le Web et l'embarqué

Google s'associe à Canonical pour apporter le support des applications de bureau Linux à Flutter et envoyer des applications Flutter sur Snap Store

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kikuts
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/09/2020 à 16:54
Comme dirait Duke Nukem : Come get some // Let's rock !!! :'D
0  0